Merck
www.bovinsencroissance.ca/

Le saviez-vous?

FAQ sur les implants et leur utilisation

 

« Pourquoi utiliser des implants? »

Peu de pratiques de régie de la production bovine sont plus rentables ou offrent un aussi bon rendement que l’emploi judicieux d’implants stimulateurs de croissance.

Il a été démontré qu’un programme d’implantation correctement planifié et exécuté peut se traduire par :

  • une augmentation du gain moyen quotidien de 7 à 17 %1 , et
  • une amélioration de l’efficacité alimentaire de 4 à 12 %1.

 

« Depuis combien de temps les implants stimulateurs de croissance sont-ils utilisés pour améliorer l’efficacité dans les élevages de type vache-veau? »

Les producteurs de bovins de boucherie utilisent des implants stimulateurs de croissance depuis plus de 30 ans pour accroître la rentabilité de leur élevage de façon sécuritaire et efficace.

 


« Quels types d’implants stimulateurs de croissance sont utilisés en production bovine? »

Les producteurs de bovins utilisent deux types d’implants.

  • Les implants œstrogéniques stimulent la production de l’hormone qui accroît naturellement la croissance des os et des muscles des veaux.
     
    • L’ingrédient actif de l’implant Ralgro®, le zéranol, est un agent anabolique et, par conséquent, n’est pas spécifique à un sexe en particulier. Le zéranol stimule l’hypophyse de l’animal à produire une quantité accrue de somatotrophine, l’hormone de croissance naturelle des bovins.
  • Les implants androgéniques aident à augmenter la synthèse de muscle et à réduire le taux normal de perte musculaire. L’acétate de trenbolone et le propionate de testostérone sont les composants androgéniques de certains implants offerts sur le marché.
     
    • Les ingrédients actifs des implants Revalor® sont l’acétate de trenbolone et le 17ß-œstradiol (forme active de l’œstradiol).

 

 

« De quels facteurs dois-je tenir compte dans l’élaboration d’un programme d’utilisation d’implants pour mes bovins de boucherie? »

Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération pour choisir les bons implants qui répondent à vos besoins et qui vous aideront à atteindre vos objectifs.

  • Choisissez l’implant à administrer en fonction des facteurs suivants :
     
    • l’âge et l’état de chair de l’animal;  
    • la teneur énergétique de la ration;  
    • la position de l’animal dans le cycle de production;
    • la date de mise en marché prévue;
    • vos objectifs en matière de classification de carcasse.
  • Adoptez des stratégies d’utilisation d’implants dont la puissance est adaptée au stade de croissance de l’animal.
     
    • L’utilisation d’un implant puissant trop tôt peut entraîner une augmentation précoce de la masse musculaire de l’animal – dans ce cas, plus d’énergie sera alors nécessaire au maintien de cette masse musculaire et moins d’énergie sera disponible pour la croissance.  
    • De plus, une stratégie très énergique exécutée trop tôt peut inhiber le dépôt de gras dans les muscles, et ainsi réduire le classement de qualité de la viande de bœuf.

 

 

« Puis-je administrer un implant à des génisses qui pourraient devenir des taures de remplacement? »

Les jeunes génisses destinées à devenir des taures de remplacement peuvent recevoir un implant entre l’âge de 30 jours et l’âge du sevrage sans qu’on observe d’effet sur leur rendement reproducteur futur.

 

 

« Les hormones des implants sont-elles sûres? »

Les hormones utilisées chez les bovins de boucherie ne constituent pas un risque pour la santé humaine, d’après les résultats d’études indépendantes menées par des organismes internationaux importants, tels que :

  • l’Organisation mondiale de la santé (OMS);
     
  • l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO);
     
  • le Comité scientifique de l’Union européenne;
     
  • le Comité international mixte FAO/OMS d’experts sur les additifs alimentaires.

Un homme adulte normal produit 136 000 nanogrammes (ng) d’œstrogène par jour. (Un nanogramme est un milliardième de gramme.) À titre de comparaison, une portion de 170 g (6 oz) de bœuf contient environ 3,8 ng d’œstrogènes2.

Les implants Revalor® et Ralgro®n’exigent aucune période de retrait. En outre, l’endroit où l’implant est administré n’est pas destiné à la consommation.

 

1. Floyd J.G., N.J. Van Dyke, et L.A. Kriese. Implants for growth promotion in beef cattle. Alabama Cooperative Extension System, ANR-1020.  

  1. 2. Institut canadien de la santé animaleSécurité d’abord! Utilisation des hormones dans l’industrie bovine canadienne.

REVALOR® est une marque déposée d’Intervet International B.V., utilisée sous licence.
RALGRO® est une marque déposée d’Intervet Inc., utilisée sous licence.